Vous êtes ici : Accueil > Archives des années passées > Classe des MS GS 2016 2017 > Les contes de la mère poule
Publié : 29 janvier 2017

Les contes de la mère poule

Jeudi matin, nous sommes allés au cinéma d’Amboise pour voir Les contes de la mère poule, un programme de trois films d’animation iraniens pour les tout-petits : Shangoul et Mangoul de F. Torabi et Morteza Ahadi Sarkani, Le Poisson arc-en-ciel de Farkhondeh Torabi et Lili Hosak de Vajiollah Fard-e-Moghadam.
Ce sont trois histoires pleines de tendresse et d’émotion dont les héros sont fabriqués à partir de tissu, de laine ou de papier découpé, trois histoires d’animaux pour illustrer la générosité et l’entraide face au danger.

Shangoul et Mangoul 
Face au loup et au serpent, une chèvre et une corneille défendent leur progéniture.
Les marionnettes habillées de motifs persans évoquent avec poésie et gaieté la force de l’amour maternel.

Le Poisson Arc-en-ciel : Arc-en-ciel, le poisson aux belles écailles est trop fier pour s’amuser avec les autres. Une mésaventure va pourtant l’obliger à se lier d’amitié avec eux.
Un conte réalisé avec de superbes morceaux d’étoffes.
 

Lili Hosak :

Un petit poussin trop aventureux s’éloigne de ses parents et tombe à l’eau. Pour tenter de le sauver, le coq et la poule vont demander l’aide des autres animaux.

À l’image d’un tapis persan, les papiers découpés aux formes géométriques mettent en scène les animaux de la ferme venant secourir le poussin.