Vous êtes ici : Accueil > Administratif > Compte-rendus des conseils d’école > Compte-rendu du conseil d’école du 13 mars 2012
Publié : 20 juin 2012

Compte-rendu du conseil d’école du 13 mars 2012

Compte rendu du conseil d’école extraordinaire du 13 mars 2012


 


Étaient présents :


Représentants de la commune d’Épeigné-les-Bois : M.Mergot, Mme Darlet


Représentants de la commune de Luzillé : Mme Brotier (excusée), M.Gauvin (excusé), Mme Jollet, Mme Defresne, Mme Marquenet-Jouzeau, M.Ozanne, M.Verrier


DDEN : Mme Peyrot, M.Omont


Représentants des parents d’élèves : M.Caron, Mme Dubois, Mme Kootz, Mme Laniesse (excusée), Mme Venninck (excusée), Mme Teixeira (excusée)


Enseignants : Mme Aubert, Mme Debain, Mme Fiot, Mme Lechauve, Mme Maes, Mme Paillaud, Mme Péria (excusée), M. Philippe.


 


Nouveau DDEN :


M.Omont, nouveau DDEN, se présente au conseil d’école. Il remplace Mme Omont et fera équipe avec Mme Peyrot. Chacun des membres du Conseil se présente à son tour.


 


Effectifs 2012/2013 :


Les projections actuelles sont les suivantes  : 


 


11 PS


16 MS


23 GS


15 CP


13 CE1


16 CE2


13 CM1


17 CM2


La fermeture d’une classe dans le RPI à la rentrée est officielle. Mme Lechauve, dernière adjointe arrivée, quittera donc l’école de Luzillé à la fin de l’année. Autre conséquence : le jour de décharge, accordé à la direction à partir de 4 classes, sera supprimé.


 


Pour 2012/2013, la moyenne par classe sur l’ensemble du regroupement est de


- 24, 8 avec une fermeture de classe


- 20, 6 sans fermeture de classe


-  


Ces faibles effectifs ne permettent pas d’engager une mobilisation contre la fermeture.


2014 devrait connaître une hausse des effectifs (27 naissances connues sur la commune en 2011) qui s’élèveraient alors à 133 élèves (encore trop peu pour prétendre à une ouverture). Bien entendu, il s’agit d’une projection en fonction des informations actuelles.


 


Accueil des élèves en cas d’intempéries :


Nous avons connu cet hiver des conditions météorologiques très délicates (d’importantes chutes de neige puis une période de froid intense qui n’a pas permis le dégagement des routes) en particulier pour le transport scolaire. En raison des difficultés de circulation qui ont touché aussi bien les élèves et leurs familles que les enseignants, l’accueil des élèves a été fortement perturbé.


 


L’impossibilité pour les enseignants de se déplacer jusqu’à l’école ne peut se constater que le matin même.


Il est donc difficile de prévenir les familles de leur présence ou de leur absence.


Il est tout aussi difficile pour les écoles d’informer les familles au sujet du transport scolaire : les décisions sont prises par la préfecture ou par le Conseil Général (CG37) tard dans la journée, après 16h30, en fonction de l’évolution météorologique. L’affichage à l’école est inefficace s’il est difficile ou impossible de circuler. Une solution est d’informer les familles via le site Internet de l’école, comme l’a fait Mme Debain. Cela suppose que les parents se connectent. Autre possibilité pour les parents : se rendre sur le site de la préfecture d’Indre-et-Loire et sur celui du Conseil Général d’Indre-et-Loire (même si la préfecture l’autorise, le transport scolaire peut être limité à certaines routes ou à certaines zones géographiques par le CG37).


M.Verrier rappelle que les parents peuvent s’inscrire sur le site du CG37 afin de recevoir par SMS et sur répondeur les alertes concernant le transport scolaire.


 


C’est un problème pour lequel il n’existe pas de solution toute faite ; au niveau des communes et des écoles, les décisions sont prises avec autant d’anticipation que possible, parfois sur le moment, en fonction des moyens matériels et humains.


 


En cas d’intempéries et de difficultés de circulation : 


• à Épeigné, l’employée communale peut prendre en charge les élèves à condition qu’elle puisse se déplacer elle-même jusqu’à l’école.


• à Luzillé, Mme Berthelot peut accueillir les enfants de maternelle habitant Luzillé et dont les deux parents travaillent.


 


Le point sur le voyage à Paris :


Le financement est pratiquement couvert.


Lors de la réunion préparatoire avec les parents d’élèves, M.Philippe avait évoqué la possibilité d’une baisse d’environ 10 € du coût pour les familles. C’était sans tenir compte de ce qui avait été prévu avec les communes au moment de la préparation du projet, à savoir que les bénéfices dégagés par les actions menées par les enseignants viendraient en déduction des sommes versées par les communes. C’est pour l’instant ce qui est envisagé.


 


Questions diverses :


En tant que nouvelle présidente de l’APE, Mme Kootz informe le Conseil d’école de l’élection d’un nouveau bureau. Les membres du conseil d’école se déclarent contents que l’APE puisse poursuivre ses activités destinées à favoriser les actions en direction des élèves du RPI. 


Plusieurs manifestations devraient être organisées d’ici la fin de l’année scolaire.


Mme Kootz demande aux enseignants d’étudier la possibilité d’organiser la kermesse de fin d’année à la salle des fêtes de Luzillé qui offre de plus grandes capacités d’accueil que celle d’Épeigné. Rendez-vous reste à prendre entre membres de l’APE et enseignants pour une concertation à ce sujet.


 


Le Conseil d’école ayant épuisé l’ensemble des questions du jour, la séance est levée à 20h45.